Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Premier Draft

Publié le 23/05/2009 à 09:11

Au premier jour, il y avait le draft

Récent joueur de Magic, j'épluche depuis quelques temps les forums et les autres sources d'informations en quête d'un bon compromis sur MTGO entre temps de jeu et en adrénaline. Ça fait un mois que je me suis pris un compte mais, d'un naturel frileux, j'en suis resté au stade des parties avec les decks disponibles en version d'essai sur le logiciel.

Plus je fréquente les forums, plus je vois qu'on parle du format scellé, et plus particulièrement du draft. Drôle de nom déjà.. Je me renseigne un peu, et je vois que le système est pour le moins compliqué : jouer avec des cartes que mon concurrent direct ne veut pas (voir ici pour le principe) ? Très peu pour moi ! En tout cas c'est ce que je me suis dit au début...

Pour ne pas mourir bête, je me lance quand même dans l'aventure, j'en profiterai pour découvrir la dernière extension et étoffer un peu ma maigre collection.

Avant de me jeter dans la gueule du loup, je me renseigne un peu ça et là sur les dernières cartes sorties, les gros spoilers, les archétypes du moment, et puis je m'essaye à quelques drafts virtuels pour reconnaître plus facilement (et surtout plus rapidement) les cartes. En effet, on le verra par la suite, mais la vitesse de décision est vraiment primordiale, ce qui contribue grandement à augmenter le stress bien présent lors du premier draft.

-

En résumé :

Lire les articles destinés aux débutants
Lire les articles consacrés au format limité dans sa globalité
Analyser quelques decks sur le site officiel

Se renseigner sur les différents cartes de chaque extension, voici quelques pistes:
Shards of Alara : ici et ici / Conflux: ici, ici et ici / Alara Reborn: ici, ici et ici

Pour finir, consulter les drafts disponibles sur le draft viewer du site officiel
Jouer quelques drafts virtuels sur le bestiaire

-

Une fois tout ça en tête, on peut se mettre au charbon, j'ouvre MTGO, identifiant/mot de passe et c'est parti !

Elles sont où les cartes?

Arrivé au menu principal, je clique sur draft, et là c'est le drame ; une tonne d'informations s'affiche à la fenêtre, je suis perdu ! Mais pas de panique, je m'aperçois bien vite qu'en cliquant sur le nom des différents drafts je suis redirigé vers une page web qui m'explique le nécessaire à fournir pour disputer le draft, ainsi que les différents lots promis au vainqueur.

Je me dis que je vais limiter les risques, si je peux gagner un petit quelque chose pour mon premier draft ça serait vraiment chouette. Mon œil s'accroche donc sur l'intitulé ALA-CON-ARB (il faut comprendre Alara (Shards) - Conflux - Alara (Reborn) en 4-3-2-2 (la distribution des lots, le premier gagnera 4 boosters, le deuxième 3, le troisième 2 et enfin le quatrième 2 également).

Notez qu'il existe encore moins risqué : le Swiss Draft. C'est le seul format où les perdants ne sont pas immédiatement éliminés et où tout le monde joue les trois rondes. Chaque match gagné rapporte un booster : seul le dernier repart les mains vides, mais le premier n'a que trois boosters.

Bon ok c'est bien beau tout ça, mais où je me procure les boosters pour participer ? Hop, je me dirige vers le Shop, je sélectionne Booster, et ensuite je rajoute au panier 1 booster de chaque type, ainsi que 2 Events tickets qui sont également demandés pour le type de draft que j'ai choisi. Total : 16$ (environ 11 euros), c'est pas rien, ce serait bien que je rentre un peu dans mes sous!

Je retourne dans la salle de draft, m'inscris à l'événement et je n'ai plus qu'à patienter que sept autres joueurs en fassent de même.. En prenant soin de ne pas m'éloigner de trop, puisque la partie peut commencer à tout moment !

On y est!

Cinq minutes plus tard, la partie commence. Le premier booster est ouvert, la tension monte, je vois apparaître les 15 cartes sur mon écran ainsi qu'un compte à rebours qui défile, il va falloir être rapide ! Je survole toutes les cartes et je fais un premier pick, puis patiente le temps que les autres joueurs aient fait de même.

Il est possible de présélectionner une carte en faisant un clic avec le bouton du milieu de la souris : si jamais le minuteur arrivait à zéro, elle serait ajoutée à ma pile, au lieu d'une carte au hasard.

Ensuite, il ne me reste plus que 14 cartes, 13, 12, 11, je continue mes picks tout en remarquant les signaux que mon concurrent me donne, pas mal de bonnes cartes blanches passent entre mes mains, le blanc est open, je m'engouffre dedans.

Je poursuis jusque la fin du troisième booster, pour finir avec un bon lot de cartes blanches et vertes Exalted. Pourtant j'ai quand même un peu d'appréhension avec les cartes choisies, je suis pas sûr de mes choix et je pense avoir réussi à faire beaucoup mieux dans des drafts virtuels, mais passons !

Bon, je fais quoi de tout ça maintenant ?

Ensuite vient la construction du deck, je m'applique tant bien que mal, en virant déjà les cartes qui ne pourront pas rentrer dans mon deck (généralement des 13e ou 14e picks). Puis j'utilise les fonctions pour classer les cartes en fonction de leurs coûts de mana, de leurs types, de leur couleurs... pour finir avec un deck de 40 cartes qui comprendra 17 terrains et 23 sorts/créatures. God, j'ai complètement oublié de prendre assez de contres/anti-créatures ! Tant pis il va falloir faire avec...

Entrée en matière.

Premier match, je découvre un peu les cartes qui sortent. Pas besoin de mulligan, 2 plaines et 1 forêt, avec des possibilités de jouer tour un et tour deux, soulagement... La partie se déroule, et je perds la première manche. Aie, ça commence mal, plus le droit à l'erreur sinon mon draft va se terminer plus tôt que prévu. Deuxième manche serrée mais j'accroche la victoire, 1-1. Dernière manche, j'arrive à sortir pas mal de créatures Exalted, le surnombre me permet d'arracher la victoire à quelques points de vie près.

On n'est plus que 4 joueurs et je peux jouer mon deuxième match, mais même scénario que précédemment, je concède la première manche sur un adversaire qui joue un contrôle assez délicat à gérer. La deuxième manche est nettement à mon avantage, je gagne tour cinq en ayant sorti un terrain chaque tour et la quasi-entièreté de ma main. Dernière manche serrée mais j'arrive à m'en sortir avec quelques enchantements bien placés. Heureusement que j'avais pensé aux capacités d'évasion (vol, piétinement, traversée des terrains, protections... tout ce qui empêche l'adversaire de bloquer efficacement) lors de mes picks...

On est en finale !

Mais, je suis en finale ?! Déjà 3 boosters d'assurés, la pression retombe un peu mais finir vainqueur de mon premier draft serait une chouette entrée en matière donc je m'applique. Première manche, je suis obligé de faire un mulligan, je tombe à 6 cartes sans aucun terrain ni land cycling. Deuxième mulligan qui n'est pas beaucoup mieux, une seule plaine et rien à poser avant T3, mais bon, je garde mes cartes en espérant faire de bonnes pioches. Je me fais donc logiquement atomiser après quelques tours de mon adversaire, 0-1. Je me dis que je commence à avoir l'habitude, la bête va se réveiller ! Le plus gênant est que je n'ai pas vu le jeu de mon adversaire, des informations qui m'auraient bien aidées par la suite..

Deuxième manche, meilleure pioche que la première, je décide de garder mes cartes et commence premier. Je joue mon jeu à base de créatures à 3 manas principalement, mon défenseur 0/4 Exalted me permet de tenir un peu l'assaut que me mène mon adversaire. Il joue un jeu noir/rouge Devor que j'arrive à plus ou moins gérer. Jusqu'au moment où il réussit à poser sa carte [Broodmother Dragon], c'est le drame. Les jetons 1/1 Devor 2 ont eu raison de moi, submergé par une vague de créatures 3/3 volantes, je concède la manche et perds donc le match, 0-2

Pfiou, c'était chaud!

J'ai beaucoup appris de cette première expérience. Dorénavant je penserai à pick des anti-créatures un peu plus haut, surtout que les fixeurs de mana étaient un peu anecdotiques avec mon jeu qui ne nécessitait que des plaines/forêts, je pense que j'aurais pu m'en passer mais j'ai préféré assurer un minimum.

Je suis ensuite retourné voir les descriptions et analyses des cartes pour pouvoir comprendre les explications données avec quelque chose de concret, mon expérience de jeu, et un peu de recul.

Au final, je recommande cet exercice à une grande partie des gens qui débutent à Magic, que ce soit online ou organisé en magasin. C'est un exercice qui demande une bonne dose de réflexion et de stratégie, mais le plus grand avantage pour un nouveau venu est que, mis à part l'expérience de jeu, tous les concurrents sont mis sur un même pied d'égalité, les boosters étant scellés au moment de l'inscription.

Je vous laisse, je vous rappelle que j'ai gagné 3 boosters, il est temps pour moi de tenter un deuxième draft ! J'espère que la lecture de cet article vous aura été agréable. Bon draft !



Source | Auteur : mxmilan.